Un peu d’Histoire

Dolmen de La Gastée (Gastet)

CABASSE Sur ISSOLE (Var) déjà occupé au Paléolithique Supérieur compte une cinquantaine de sites durant la période du Néolithique ; menhirs et dolmens marquent son territoire au Mésolithique final.

Porte du CHATEAU
Le village occuperait l’emplacement de l’antique MATAVO, chef-lieu gallo-romain du Pagus Matavonicus au début de notre ère. Plusieurs “villae” ont été mis au jour sur la commune. Au moyen âge, la première mention de la “villa” CABACIA (CABACIE) remonte à 1010, elle fait partie du temporel de ST VICTOR de MARSEILLE qui la cède à l’abbaye bénédictine de LA CELLE vers 1160. Le village est fortifié dès 1177, puis en 1362 et 1417.               

L’église ST-PONS-STE-MARIE a été reconstruite au 16ème siècle.

Plaque de Cornelia

Plaque de CORNELIA  

VISITES DE L EGLISE ST PONS-STE MARIE

L’église St Pons-Ste Marie (11ème et 16ème siècles) actuelle a été édifiée entre 1528 et 1532, suite à l’accord conclu avec l’abbaye bénédictine de La Celle… elle n’est pas classée mais possède du mobilier inscrit aux MH depuis 1912… L’Association Patrimoine & Histoire vous invite à découvrir, toute l’année, un parcours initié lors des Journées du Patrimoine 2007… (plaquette disponible).

Personne à contacter pour toutes visites (église, Notre-Dame du Glaive, Chapelle St-Loup): Chantal PASSERON au 06 74 11 29 16 ou patrimoine-histoire@orange.fr

NOTRE DAME DU GLAIVE PELERINAGE DU 25 AVRIL 2011

Belle tradition ! Malgré une fréquentation en baisse par rapport aux années précédentes, ce fut une journée très réussie. La messe a eu lieu en plein air dans l’espace aménagé à gauche de la chapelle. A la fin de l’office religieux, le Père Jean-Louis a entraîné les pèlerins jusque vers le jardin de la Vierge pour un moment de recueillement. Sur le chemin du retour, un apéritif convivial offert par La Paroisse et l’Association Patrimoine et Histoire les attendait. Puis chacun a rejoint famille et amis pour le déjeuner sur l’herbe qui se compose, comme de coutume, de viandes grillées sur les barbecues construits en pierre. Cet usage fête le renouveau printanier. Certains ont préparé la salade de pois chiches. Cette année, nous avons innové en nous installant près de la chapelle, sous la protection de Notre-Dame du Glaive dont les fresques murales ont été restaurées à l’automne dernier. Les enfants ont apprécié la pêche à la ligne et les jeux de plein air en bois sur le thème de la Provence, et, nous avons proposé, pour les plus grands, la tombola (6 paniers bien garnis) et le fameux jambon à peser… bravo aux gagnants ! Melles Noémie Kraus, Fanny Chrestian et Aurore, Mmes Paulette Elise, Nini Dauphin et Ginette Rudy ; le jambon a été gagné par Mr Richard Maurin.

Les consignes de sécurité selon la réglementation en vigueur ont été respectées. A l’année prochaine !

CABASSE AU MOYEN-AGE : LES TROIS FOURS DE POTIER

Nous connaissions grâce aux travaux de Georges Bérard qu’à l’emplacement de la chapelle et ses environs,  un établissement gallo-romain, villa ou sanctuaire, pré-existait. Il avait dégagé en 1973,  d’importants  vestiges architecturaux , des éléments de colonnes dont deux sont conservés au dépôt lapidaire de l’église, ainsi qu’un fragment d’inscription monumentale. A l’est de la chapelle de nombreux autres témoins confirment l’occupation de ce site durant l’époque  romaine mais également à l’époque  médiévale.Lors de travaux dans ses vignes, en 2007, il découvre les restes d’un four de potier. Il a pu alors les étudier avec l’aide de sa  petite fille et d’une archéologue. D’ailleurs, tout à côté, il y a quelques   années déjà, des   vestiges d’au moins deux autres bâtiments et quelques  céramiques grises avaient été  remarqués.D’autres fours à Cabasse furent mis au jour par Georges Bérard, un à La Bosque, l’autre à St-Pierre.

Continuer la lecture de « CABASSE AU MOYEN-AGE : LES TROIS FOURS DE POTIER »